Portrait of  Neema Namadamu

Neema Namadamu stands for a portrait outside the Maman Shujaa Media Center in Bukavu, South Kivu on February 25, 2014. After her own 25-year-old daughter was attacked by members of the Congolese national army, Neema launched into action. She founded Maman Shujaa—an initiative that uses digital media to amplify the voices of women demanding peace in eastern Congo. From a media center in the heart of Bukavu, Neema provides digital and Internet literacy training to women who share their stories online with a global audience. She is also an outspoken disability activist and was the first woman with a disability to graduate from a college in Congo.

Neema Namadamu prend la pose pour une photo à l’extérieur du Centre medical Maman Shujaa, à Bukavu (Sud Kivu), le 25 février 2014. Après que sa propre fille de 25 ans a été attaquée par des membres de l’armée nationale congolaise, Neema est passée à l’action. Elle a fondé Maman Shujaa, une initiative qui utilise les médias numériques pour mieux faire entendre les voix des femmes qui demandent la paix dans l’est du Congo. À partir d’un centre multimédia au coeur de Bukavu, Neema offre une formation sur la culture numérique et sur Internet aux femmes qui partagent leurs histoires en ligne avec un public mondial. C’est également une militante au franc parler des droits des personnes ayant un handicap et elle a été la première femme handicapée à obtenir un diplôme d’un collège du Congo.

Photo credit: Pete Muller/Prime for the Nobel Women's Initiative

Map: Bukavu (South Kivu)

Profile: Maman Shujaa

Video: Neema Namadamu, Founder Maman Shujaa

Video: Voice from Bukavu (South Kivu)

Website: The Maman Sujaa: Hero Women of the Congo

Facebook: Maman Shujaa Hero Women of Congo

Twitter: Neema Namadamu

RETURN TO IMAGE  |  PREVIOUS CAPTION  |  NEXT CAPTION